Comités de lecture Petite Enfance - Novembre 2005

Publié le par Aubagne Ville-Lecture

Le poussin et le chat
Praline Gay-Para, Rémi Saillard – Didier jeunesse (Coll. « A petits petons »).

Librement adapté d’un ancien conte birman collecté dans les années 30 par Maung Htin Aung (traduit in « Contes de Birmanie », Gründ, 1986), « Le poussin et le chat » offre un petit récit très riche conté et illustré respectivement par Praline Gay-Para et Rémi Saillard qui avaient déjà signé ensemble chez Didier jeunesse « Le Pou et la puce ».
On y trouve une bonne mère poule et son petit poussin débordant d’énergie, qui malgré les conseils de sa maman, ne va pas se méfier du chat qui menace de le dévorer. Astucieux, le petit poussin va lui promettre la moitié du gâteau au chocolat que cuisine sa mère en échange de sa vie. Le chat accepte mais le poussin trop gourmand, va manger sa part et celle du chat provoquant la colère de ce dernier et son intrusion finale dans la maison. Illustrations et textes s’entremêlent dans tous les espaces de chaque page faisant de cette histoire, un récit amusant, bien rythmé et humoristique.


La petite fille et l’éléphant.
Nicole de Cock – Milan jeunesse
.

Une belle histoire d’amitié entre une petite fille et un éléphant dans un jardin zoologique…Après s’être mutuellement apprivoisés, les deux amis deviennent inséparables et leurs vies sont rythmés par leurs jeux (jeux de petite fille et jeux d’éléphant). Mais un beau jour, l’éléphant n’est plus là, reparti en Afrique et laissant la petite fille désespérément triste. Avec l’aide d’une hirondelle, puis des animaux d’Afrique, la petite fille part à la recherche de son ami en se demandant s’il se souvient toujours d’elle et s’il lui sera possible de le retrouver.
Pleines de poésie et de douceur, les illustrations de Nicole de Cock retranscrivent admirablement bien une foule de sentiments, de l’amitié au manque et à la solitude. Les dessins pleins de mouvements sur papier glacé rendent parfaitement l’imaginaire du récit ainsi que la beauté de la nature et des animaux. Un très bel album.



Y’a quelqu’un ?
Taro Gomi – Mango jeunesse.

Un petit chien se promène et se demande, au fil de ses pérégrinations, s’il est tout seul.
- Y'a quelqu'un ? interroge-t-il ?
Et un oiseau s'envole, un cheval s’enfuit, un poisson bondit hors de l’eau, et ainsi de suite... Pour finir, même dans la nuit, notre petit chien apprend qu’il n’est toujours pas seul.
Le suspense du récit, le graphisme simple, la mise en page et le format séduiront les tout-petits. Un petit album naïf sur tous ceux qui nous entourent sans que nous nous en apercevions forcément…


La petite poule rousse
Paul Galdone – Circonflexe (Coll. « Aux couleurs du temps »).


Une petite poule rousse assume seule tous les travaux de la maison et lorsqu’il s’agit de semer le blé, couper les épis et moudre le grain, ses compagnons, le chien, le chat et la souris, préfèrent dormir ou rêvasser au coin du feu. La petite poule rousse ne tardera pas à obtenir sa vengeance en réalisant avec la farine ramenée du moulin, un savoureux gâteau.
Paul Galdone a réalisé ici un très beau conte animalier sur les travers humains. Illustrations remarquables sur fond blanc, jeu typographique, gros plans et petits détails donnent à cet album vieux de trente ans beaucoup de rythme et un vrai sens de l’expression. Les habitués apprécieront aussi son caractère « rétro ».


Une nouvelle maison pour la famille Souris
Kazuo Iwamura – L’école des loisirs.

Papa et maman Souris, leurs dix enfants et les grands-parents décident d’aménager dans la forêt. L’événement met toute la famille à l’œuvre et chacun s’active avec bonne volonté et ingéniosité.
Les albums de la famille Souris sont toujours plein de petits détails. Les illustrations très fines et minutieuses occupent sur chaque double page, l’essentiel de la place. Au travers du récit, périlleux parfois, de ce déménagement, c’est bien l’esprit de la famille et de son unité qui resurgit dans chacune des pages de ce très bel album. Un livre à conseiller aux touts-petits pour aborder plein d’entrain et d’optimisme, le traumatisme du déménagement.


Le train des souris
Une histoire de Haruo Yamashita, illustrée par Kazuo Iwamura –
L’école des loisirs.

Pour décider ses sept petits à aller à l'école, Maman Souris a une idée formidable : elle invente une voie ferrée qui passe sous un tunnel. Tous les matins, elle se met sur les rails et fait la locomotive. Ses sept enfants et tous les amis s'accrochent à elle, comme des wagons.
Comme pour toutes les autres aventures de la Famille Souris parus à l'école des loisirs, cet album célèbre la famille et aborde, toujours avec la même justesse et en laissant la part belle aux illustrations, la question de l’école et plus particulièrement des chemins parfois détournés qu’il faut savoir faire emprunter à ses enfants pour les y conduire.


Pouët ! Pouët !
Antonin Louchard – PetitPol (Coll. « La petite bête »).

Issu de la série de chez PetitPol (« La petite bête »), signée Antonin Louchard, Pouët ! Pouët ! est un petit album carré et cartonné, à destination des plus jeunes.
La petite bête déboule fièrement dans la rue au volant de son auto. Elle s’arrête au feu, actionne son klaxon et reprend sa route. Mais bientôt, sa voiture ne répond plus. Quelle peut bien être l’origine de la panne ? C’est le moteur qui est cassé. Tant pis, la petite bête actionne de nouveau son klaxon et retrouve son sourire, il continuera son chemin à pied.
Une histoire sympathique, un brin d'humour, pour ce petit album aux traits simples entièrement paré de bleu. Couleurs, graphisme et format feront également de ce livre un objet plaisant à saisir pour les tout-petits.


Qui m’aime me suive !
Une histoire de Frédéric Kessler, illustrée par Olivier Charpentier –
Didier Jeunesse.


Cet album met en scène un petit oiseau joyeux et débordant d’énergie. En tombant du nid, il découvre les joies du vol. Sur une branche, trois petits oiseaux blasés et ronchons, ne cessent de remettre en cause chacun de ses choix. Qu’il vole au dessus des toits des nuages, autour de la terre ou au ras du sol, rien ne trouve grâce aux yeux des trois oiseaux que plus rien n’amuse ni n’impressionne. En bas de l’album, un petit hérisson tout noir suit de près les activités de notre oisillon. Et si c’était lui le compagnon de jeu enthousiaste dont rêve notre oiseau ? Un petit album rafraîchissant et énergique où l’on parle de confiance en soi


Bonne nuit, Pénélope
Une histoire de Anne Gutmn, illustrée par Georg Hallensleben –
Gallimard Jeunesse.

Pénélope est un petit personnage tout bleu très attachant que l’on suit dans différentes situations de la vie quotidienne d’un tout petit. Le lecteur est invité à l’aider dans la cuisson des crêpes, à se débarbouiller, à laver sa robe, à s’amuser dans son bain et à s’éponger. On lui raconte une histoire et elle s’endort avec béatitude une fois la lumière éteinte.
Ce qui fait tout l’intérêt de cet album illustré de couleurs vives et lumineuses, c’est qu’il fait de son lecteur un acteur pour aider la petite Pénélope. Le livre invite donc à une relation intime avec l’enfant qui le découvre. Au moyen de tirettes très audacieuses disposées sur chaque page, le petit lecteur peut ainsi animer et faire vivre les illustrations. Le texte est charmant et plein d’humour, les illustrations rassurantes et très belles invitent au voyage du sommeil, un très bel exemple de livre animé.


La lune brille
Une histoire de Bethea verDorn, illustrée par Thomas Graham –
L’école des loisirs.

Dans les teintes d’une nuit qui s’installe, belle alternance entre l’activité de la vie et le repos du sommeil, cet album nous donne à voir la lune qui brille tandis que tout s’agite encore et tout s’endort, parallèlement. Ce livre est construit sur l’alternance de scènes d’activités et d’endormissement, du bruit et du silence, de l’extérieur et de l’intérieur, de la nature industrieuse des activités humaines au regard de la Nature qui réclame son repos. La tournure répétitive du texte très poétique de Graham rend admirablement compte de ce va-et-vient entre état de veille et exigence de sommeil suggéré par les illustrations sombres et subtiles de Bethea VerDorn… Un petit récit très abouti pour trouver le sommeil quand tout bruit encore autour de vous et que brille la lune éclatante et immuable, fil conducteur de cet album saisissant de beauté.


Picoti Picota
Maïté Laboudigue – Kaléidoscope

En partant de la célèbre comptine, Maïté Laboudigue met en scène les aventures de la poule Pamela qui en a assez de la pluie et décide de rejoindre le palais du maharadjah. On découvre alors un roi vindicatif soucieux d’imposer sa loi aux hommes et aux éléments. Il s’empare des rayons du soleil et les enferme dans son coffre. La petite poule va s’employer à libérer le soleil…
Si l’histoire semble légère, les illustrations sont bien rythmées, très colorées et valorisées par une mise en page variée et surprenante.


Tout en couleurs
Elizabeth de Lambilly – Mango (Coll. « Animis »).

L'image « http://www.ricochet-jeunes.org/scans/m/mangocoule.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.Nouveau titre pour la collection "Les Animinis". Dans un format cartonné, les jeunes lecteurs pourront découvrir les animaux et les associer à des couleurs. Une petite comptine, sur la page de gauche, permet d’approfondir la découverte.
[Source : Ricochet].
Fait découvrir aux tout-petits de nouveaux animaux, tout en leur apprenant à reconnaître les couleurs. Parmi ces animaux, on trouve la panthère, la perruche, le poisson clown, le poussin, le phoque, le flamand rose, le lézard.
[Source : La joie par les livres].

Commenter cet article