Comité de lecture Petite Enfance juin 2007

Publié le par Aubagne Ville-Lecture

Maman Quichon se fâche
Anaïs Vaugelade
L’école des Loisirs, 2004
 
Un soir, les 73 enfants de maman Quichon ne veulent pas aller se coucher et continuent de jouer, de crier, de se disputer sans même lui prêter une quelconque attention. Même la phrase « je vais me fâcher » ne les touche pas.
Alors maman Quichon décide de se transformer en pierre… Surprise, peur, panique s’emparent des enfants qui à force de bises, de caresses, de supplications vont faire revenir leur maman à la vie. Enfin rassurés mais encore effrayés que cette traumatisante métamorphose ne recommence, ils vont sagement se coucher et maman fait alors « un gros bisou à ses 73 enfants chéris » !
Des illustrations dans les tons de rose et jaune apportent de la gaieté à cet album tendre et vif, plébiscité par les petits et les grands qui y auront perçu un peu de leur propre vécu.
 
 
La petite bête se déguise
Antonin Louchard
Petit POL (La petite bête), 2006
 
Est-ce une petite fille qui saute à la corde ou un petit garçon sur son vélo ? Est-ce un clown, un plongeur ou un astronaute ? Mais non c’est « la petite bête » qui se transforme en divers personnages ! L’effet de surprise est créé par le rond découpé qui permet de voir la tête de « la petite bête » dès la première page et de la découvrir avec un nouveau déguisement à chaque nouvelle page tournée.
Des illustrations minimalistes servies par des phrases simples dans un petit album cartonné pour un nouvel épisode très ludique de « la petite bête ».
 
 
Qui a vu le loup ?
Alex Sanders
L’École des Loisirs (Loulou et Cie), 2006
 
Le petit loup avance... Il avance vers nous… Il nous regarde… Et…
Alex Sanders a imaginé d’inverser les rôles : le loup aurait-il peur des enfants ?
Le loup, en gros plan, aux expressions éloquentes, témoigne de la progression de la peur qui le gagne au fil des pages… Un album cartonné aux allures de suspense qui révèle une fin qui fera bien rire les enfants !
 
 
Drago
Soledad Bravi
L’École des Loisirs (Loulou et Cie), 2006
 
Drago est unique : il crache de l’eau ! Tandis que les autres dragons crachent du feu et sont d’inimitables gardiens des châteaux, Drago quant à lui éteint les feux de forêts qui se propagent à travers le monde. Un jour alors qu’une dragone, insouciante et originale, déclenche un feu dont l’ampleur prend des allures de catastrophe écologique, Drago la sauve des flammes et tombe amoureux d’elle...
Des illustrations simples et très colorées assorties d’une histoire drôle pour une première approche des problèmes écologiques.
 
 
La Mare aux aveux
Jihad Darwiche
Illustrations de Christian Voltz
Didier Jeunesse (à petits petons), 2006
 
Le conte où un âne tombe dans la mare aux pouvoirs magiques parce qu’il n’a pas avoué qu’il a dévoré tout le champ de blé planté par son amie la poule est originaire du monde arabe. Les petits personnages en pâte à modeler très expressifs viennent faire écho à une écriture tout en rythme qui donne envie de lire à voix haute. Un petit conte bien drôle plébiscité par les enfants.
 
 
Crocolou aime avoir peur
Ophélie Texier
Actes Sud Junior, 2007
 
Ce petit personnage qui ressemble un peu à sa maman crocodile et un peu à son papa loup s’appelle tout naturellement Crocolou. Au fil de double pages colorées on découvre Crocolou frissonnant de peur et de plaisir, aux prises avec les fantômes, l’orage qui gronde, les méchants à la télé, les araignées qui sortent de leur cachette…
Dans cette collection, trois autres titres, tendres et vifs, présentent Crocolou dans son quotidien où se mêlent la découverte de l’amitié, les petites sensations face aux événements comme un témoignage de l’univers des tout-petits.
 
 
Un bon petit loup
José Augustin Goytisolo
Illustrations d’Aurélia Grandin
Traduit et adapté par Alain Serres
Rue du Monde (Petits géants du monde), 2007
 
« Il était une fois… » des animaux et des personnages qui ne correspondent pas à l’imaginaire traditionnel : le loup est aimable, le prince malfaisant, la sorcière très belle, le pirate honnête… Le poète chamboule tout et son univers met en route l’imaginaire des enfants… Les illustrations très gaies faites de collages et de dessins crayonnés font écho à la grande liberté de ce court poème.
Un petit album très réussi que les enfants ont apprécié dans cette collection « où les enfants d’ici et les géants du monde se racontent des histoires ».
 
 
Monsieur Carotte
Édouard Manceau
Catherine Manceau
Photos d’Élise Ortiou Campion
Thierry Magnier, 2007
 
Catherine Manceau a fabriqué le doudou au nez orange comme une carotte et aux allures un peu dégingandées, Élise Ortiou Campion l’a pris en photo dans des situations quotidiennes et Édouard Manceau nous a raconté la vie simple et tranquille de ce Monsieur Carotte qui attendrait presque un jour ou l’autre que quelqu’un le prenne dans ses bras.
 
 
1 2 3 
Tom Slaughter
Édition Hatier 2006
 
Réalisé par l’artiste américain Tom Slaughter, cet album aborde les premiers apprentissages en introduisant une sensibilisation à l’art moderne directement inspiré des papiers découpés de Matisse et Dick Bruna.
C’est un livre ludique où les dessins sont simples, inscrits dans le quotidien de l’enfant. Les couleurs sont vives et attirent l’œil.
Les enfants à partir de deux ans se sont approprié rapidement ce livre, seuls ou accompagnés de l’adulte.
 
 
Et si on comptait
Images choisies par Marie Houblon
Édition Tourbillon 2003
 
Des images insolites, de très belles photos, issues des archives de l’agence Magnum que Marie Houblon a disposées de façon artistique et poétique. Aucune image ne laisse indifférent et appelle le lecteur à quelques commentaires. L’album est exploitable selon son envie. Les enfants s’amusent à compter, à compter jusqu’à 9, à compter jusqu’à 10,  à compter beaucoup, beaucoup, beaucoup…
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article